Ce samedi 19 mai a eu lieu la soirée d’anniversaire de Nolife.
Une petite chaîne que je suis avec attention depuis un moment maintenant… Depuis le début en réalité. Une chaine de télé qui parle aux geeks, aux otakus, au passionnés de jeux vidéos, de jeux de rôles, de culture nippone, de science-fiction, de court métrage; bref: de tout ce qui m’intéresse ou presque.

À travers cet article je vais essayer de revenir sur cette soirée et un peu plus, alors je vous préviens, il risque d’y avoir du SPOIL ! Ou pas, au moment où j’écris ces lignes je réfléchis encore à ce que je vais bien pouvoir raconter en fait

Voilà, je m’instale. Je regarde mon sac Nolife qui était rempli de biens jolis cadeaux que l’on nous a distribués à cette fameuse soirée, je remplie un verre rincé à la va vite de sirop de menthe et de limonade bon marché (avec un peu de chance, vu la période les gens feront une faute à Diablo et tomberons sur mon article Diabolo…) et je « crame une cibiche » comme dirait ma mère.

Tant de souvenirs agréables qui me reviennent quand je pense à cette soirée. Je dois dire que je ne m’y attendais pas. Ça faisait un moment que je n’avais plus fréquenté ce genre d’événements, de public, tout ça. Et je me demande bien pourquoi!
J’essayais sans doute d’être plus sérieux, moins geek/otak, plus professionnel. Mais mon inspiration vient de là et je n’étais même jamais tombé dans l’excès; c’était idiot.

Pas d’image pour cet article, je ferais sans doute une petite photo de mon environnement de travail, si j’ose dire :) Je vais le faire maintenant d’ailleurs! Avant que la cigarette ne s’envole.

Fait! C’est un peu un article en direct que vous lisez là, un nouveau concept, je devrais le breveter je pense! … Cela a sans doute déjà été fait quand on y réfléchi, tant pis, je trouverais une autre idée géniale plus tard.

Revenons à LA soirée! Je n’étais pas seul et je remercie d’ailleurs la très jolie personne qui m’a accompagnée. Elle ne vient pas de cet univers mais s’en accommode assez aisément, je dois le dire.
Alors, comme d’habitude, on part assez rapidement, timing serré… Je crois que je ne peux pas faire autrement, je n’aime pas être en avance. Mais on arrive à l’heure! Assez fiers, nous pénétrons le grand Hall du Palais des Congrès d’Issy. Là-bas, c’est l’effervescence: pleins de geeks ont fait le déplacement (comme moi quoi…) et ça respire la joie, l’enthousiasme et l’impatience.
À l’entrée nous sommes très bien reçus, pas de problème pour retirer les petits bracelets en papiers, véritables sésames de ce soir. Et c’est à l’étage que cela devient intéressant: une foule assez compacte mais facilement praticable s’étend devant nous, tout le monde semble très sympathique, il y a des cosplayers (forcément) et pleins de gens connus qu’on connait :D Des petits stands où on peut acheter des choses du genre t-shirts, BD, bouquins, tout ça, tout ça (j’ai craqué pour un tee du VDF, c’est vrai)… Une vraie toute petite convention avec l’ambiance que l’on pouvait trouver aux premières JE.

On attend, on discute, on boit, on observe et finalement… Un cri nous vient du balcon! « Vous allez pouvoir vous installer » qu’on nous dit… Ni une, ni deux, nous filons dans la salle. Juste après une petite cigarette.

La salle est immense et on est bien assis. De jolies hôtesses nous guident jusqu’à nos places (numérotées de manière assez étrange d’ailleurs) et on en a vu se rincer l’oeil. Je me suis dit qu’elles ne devaient pas venir de Nolife celles-là et qu’un public comme celui-ci, ça devait les changer.
Sur scène, un compte à rebours défile sous le logo Nolife sur un écran géant, en dessous: un micro. Et sinon? Pas grand chose, mais le décompte est en deux fois: une fois en défilement héxadécimale (de Z F à A et de 9 à 0) et une fois en binaire. Comprendre le fonctionnement du bazar m’a occupé mine de rien. La musique qui passe est sympa, on fait des pronostiques, on attend et d’un seul coup démarre la musique de Nolife! En réalité, à ce moment là je n’avais pas tilté mais ma copine non-initiée (soit disant), a tout de suite compris. Bref, passons…

Je ne vous raconterais pas tout le déroulement de la soirée, pour ça il faudra regarder sa diffusion sur Nolife le 1er Juin (ou sur Nolife-online quand vous voulez) mais gardez à l’esprit que si je fais cet article c’est qu’il y a une raison. J’ai rarement vu un public aussi enthousiaste (même dans les concerts des groupes quelconques à groupies), une équipe aussi soudée et qui offre autant à ses téléspectateurs. Vraiment, ça faisait chaud au coeur de voir tout ça, d’y participer aussi. Pleins de surprises, de fan-service de bon gout, de blagues de mauvais gouts… C’était génial!

Toutes fois vous avez surement entendu parler du petit problème qu’il y a eu… Medoc, un des animateurs de la chaîne (que j’aime beaucoup soit dit en passant) est arrivé avec ses amis pas mal éméchés, pour ne pas dire complètement raides sur scène et ont importunés Caroline, l’animatrice d’OTO. Bon, ce sont des choses qui arrivent un soir de fête et après le spectacle tout ça avait déjà l’air bien apaisé! Je vous glisse tout de même la vidéo ici mais vraiment: je vois des gens qui s’emportent sur cette histoire mais ce n’est pas la peine. L’équipe a pas trop mal pris le truc d’après ce que je sais (vraiment, hein!).

Quoi qu’il en soit ce n’est pas ça que je retiens de cette soirée. Et me voilà, ce soir. Dur retour à la réalité avec un travail à finir, un client qui s’impatiente et une fin d’année scolaire qui peine à arriver (même si je ne suis pas trop mal loti à ce niveau à vrai dire)…

Je viens de penser que j’ai des papiers à remplir!

{édition de l’article le 22 mai 2012} Voilà, tout à été dévoilé hier soir dans l’émission Débug Mode, tout ceci n’était qu’une vaste blague organisée par Medoc lui-même ainsi que le reste de l’équipe… Ce n’était pas facile de porter ce Hoax là, pas mal de gens énervés, dessus, outrés, tout ça… Et une blague qui ne m’a pas semblé crédible une seule seconde quand j’y étais :s Là-bas, je me disais: « mais comment on va faire pour que les gens y croient… »

Bref, voici le lien du tweet officiel ainsi que de la vidéo sur nolife online qui dit toute la vérité (personnellement, ce genre de petits trucs de mauvais goût, ça me fait bien rire :D ).

À bientôt tout le monde!